J’ai rangé ma table de travail, choisi mes outils et le support avec lesquels j’ai envie de dessiner aujourd’hui. Bien installée, je suis prête à plonger dans mon imagination. Horreur, rien ne sort. Le crayon en main, je reste figée. L’envie est là, mais pas les idées. Elles sont parties en vacances sans prévenir. Que faire ? C’est comme avoir envie de chocolat alors que les placards sont vides. Le drame.
Eh bien remédions à cela. J’ai de petites astuces !

De petits carnets à emporter partout pour dessiner la rue, les fleurs, les idées qui nous passent par la tête…

Je dessine mon quotidien ! La table du petit déjeuner, mon salon, mon bureau. Je peux en faire un petit carnet dans lequel je dessine tous les jours le même lieu, la même pièce, la même table avec des outils et techniques différentes.

Je m’inspire des couleurs qui m’entourent et j’en fais un nuancier tous les jours : des vêtements présentés en vitrine, les coussins de mon canapé, une affiche, un papier peint, un salon de thé…

Je choisis un thème : les fleurs, les oiseaux, les bateaux, les chantiers… Cela me permet de me focaliser sur des éléments que je ne dessine pas habituellement, d’étudier les couleurs, les formes.

Je demande à quelqu’un de me donner un mot et je dessine à partir de celui-ci.

Je participe à des challenges avec d’autres artistes ! Comme Inktober (un dessin par jour sur un thème donné pendant tout le mois d’octobre), Illustration Friday et plein d’autres défis que vous trouverez sur le net.

Inktober que j’ai illustré sur le thème « Mystérieux »

Je m’inspire du travail d’artistes. Je ne me débrouille pas très bien avec les décors ? C’est le moment d’observer, de m’inspirer et de m’exercer !

Je ressors un vieux dessin et je le dessine avec mon style d’aujourd’hui. Je prends conscience de mon évolution et de mes progrès.

J’illustre un texte que j’aime, un poème…

Je dessine les protagonistes du dernier film que j’ai vu.

Je dessine des personnages de B.D. à ma sauce, mes préférés, bien sûr.

Les possibilités sont illimitées !
Alors, l’inspiration est revenue ? A vos crayons !